De cure ou de luxe, les hôtels ont été construits afin d’offrir aux voyageurs les meilleures conditions de séjour possible. Dès 1857, on construit une première ligne de chemin de fer reliant Villeneuve à Bex. Le parcours est ensuite complété en 1861 par la course entre Lausanne et Villeneuve. La venue des visiteurs et autres voyageurs est telle que le secteur du tourisme prend son envol. À la même période, la technique de la crémaillère et du funiculaire permet la colonisation des stations d’altitude par les sportifs aussi bien amateurs que professionnels. Pour la Riviera vaudoise, la magie opère à merveille. La haute société internationale raffole de ces grands hôtels de stations où s’ouvre devant eux ce tableau à l’imagerie si romantique que sont les Alpes et le lac Léman. Le tourisme hôtelier de grand luxe connaît cependant un temps d’arrêt durant la Première Guerre mondiale. Les établissements se vident progressivement et sont peu à peu fermés, transformés en appartements ou détruits.